mon intime conviction

Le présent article concerne une des plus belles calembredaines que l’on retrouve dans l’enseignement de la littérature en France. Par ailleurs, il ne faut pas trop pousser loin son enquête pour en dénicher. Mais celle-là est coriace et, pire, invisible aux yeux de tous les incurieux professeurs qui  […]

Lire la suite

orgueil et ivresse

En train de siroter un Old fashioned au bar du coin, je consultais le Furetière quand soudain, une occurrence inattendue me fit de l’œil. Je vous la laisse savourer, en terminant mon verre. Vous lisez bien : Un Sage ne s’énorgueillit jamais, quelque bonne fortune qui luy arrive, à l’entrée  […]

Lire la suite

interprétation réciproque

Mon compagnon me contacte récemment et me dit : « Oh, il y a cinq problèmes qui se sont enchaînés, ça m’a bien énervé. » D’abord dubitatif, je décide de ne pas pousser plus avant. Mais tout de même ; il m’aurait dit : « Oh, il y a cinq problèmes qui se sont succédé », l’affaire aurait été close.  […]

Lire la suite

5 heures pétantes

Une discussion à propos d’adverbes m’a fait hier prendre conscience d’un phénomène linguistique étrange en français, qui touche à la détermination du temps, et plus précisément de l’heure, lorsqu’on donne une information de type horaire à quelqu’un. Nous dirons : « La marquise sortit à cinq heures   […]

Lire la suite

labiles temporalitates

Il n’y a pas grand-chose à faire que de remarquer comme les mots sont bousculés. Un mouvement de foule peut en appeler un autre, et c’est au départ sur un anglicisme bécassier que je comptais m’attarder. Entendu dans un extrait vidéo, Hugues Renson, candidat à quelque chose, parler de « ce timing,  […]

Lire la suite

Haut de page